impot-celibataire

Les célibataires font partie des catégories d’individus les moins avantagées en ce qui concerne le paiement d’impôts. Il se pose alors la question de savoir s’il existe des astuces susceptibles de permettre aux personnes seules de défiscaliser. La réponse est heureusement affirmative. Découvrez dans ce billet comment payer moins d’impôt quand on est célibataire.

Quel type d’investissement pour défiscaliser en tant que célibataire ?

Plusieurs investissements peuvent vous permettre de défiscaliser lorsque vous êtes célibataire. Pour réduire vos impôts, faites des investissements déductibles d’impôts. Ainsi, vous pouvez faire des dons aux associations ou porter votre choix sur le Plan d’épargne retraite (PERP). Ce dernier vous permet d’épargner et d’obtenir des intérêts sur les sommes épargnées.

De même, vous pouvez contribuer à l’économie de votre pays en faisant un investissement au niveau du capital d’une entreprise. En retour, le Fisc et l’Etat vous apporteront leur aide en guise de soutien.

Vous avez également la possibilité de devenir entrepreneur pour réduire vos impôts en tant que célibataire. Devenir associé d’une entreprise en ayant une part dans ses actions vous fera considérablement défiscaliser.

Un dernier type d’investissement existe pour la réduction d’impôt des célibataires et semble être le plus porteur d’avantages. Il s’agit de l’investissement immobilier. Si plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière sont disponibles sur le marché, la loi Pinel apparaît comme celui le plus adapté aux célibataires, puisqu’il peut leur accorder une réduction d’impôts atteignant les 21 % de leur investissement.

Payez moins d’impôts grâce au dispositif Pinel

Investir dans le dispositif Pinel vous offre la possibilité de profiter d’une réduction d’impôts maximale de 63 000 euros sur chaque foyer fiscal lorsque vous optez pour un engagement locatif de 12 ans. L’avantage fiscal se répartit sur les différentes années que dure la location.

Au total, vous bénéficiez de 2 % du coût de revient tous les ans, pendant 6 ou 9 ans. Dans le cas où vous prenez la décision de mettre votre logement en location pendant trois années supplémentaires, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 1 % sur chacune des trois dernières années.

La loi Pinel apparaît ainsi comme une excellente option qui vous permet de faire un investissement dans l’immobilier et d’obtenir en contrepartie une réduction d’impôts lorsque vous êtes célibataire. Il existe, cependant, une erreur que vous devez éviter, celle de vous procurer un logement de piètre qualité susceptible de constituer un frein pour la rentabilité de votre investissement. Pour que cela ne vous arrive pas, vous devez tâcher d’être vigilant pendant l’acquisition.

Quels sont les points auxquels veiller ?

Si vous souhaitez rentabiliser votre investissement Pinel en tant que célibataire, faites attention au moment de faire le choix du bien immobilier. Vous devez vous assurer que l’emplacement de l’appartement est à votre avantage. En effet, une proximité des commerces et transports ainsi qu’une demande locative sont nécessaires. De même, veillez à ce que le bien soit de qualité et qu’il ait un bon potentiel de revalorisation.

Il est nécessaire que votre conseiller en gestion de patrimoine fasse une étude de marché conséquente au sujet du bien immobilier pour s’assurer que l’opération est sécurisée. Il doit vérifier qu’il n’y a pas une surévaluation du coût d’acquisition en comparaison au marché local.

Demandez aussi si le logement à acquérir s’inscrit dans le cadre d’un programme mixte. Vous saurez ainsi si vous pouvez y résider en tant que propriétaire occupant.

Pour finir, soyez vigilant par rapport au montage que vous propose votre banque. Si vous contractez un crédit immobilier inadapté, vous pourriez voir chuter le rendement de votre opération.